Aux sources de l’Astrologie moderne

A l’encontre des idées reçues et dans l’esprit de l’astronome-astrologue Kepler, Jean-Pierre Nicola redéfinit, dans cette vidéo Aux sources de l’Astrologie moderne (© COMAC, 1995), les significations astrologiques des planètes et du zodiaque à partir des réalités astronomiques.

En reprenant le thème de naissance d’une personnalité politique, il expose une méthode d’interprétation synthétique, rigoureuse et inédite, issue de sa recherche.

Journaliste-auteur, Président fondateur de l’association COMAC et des Cahiers Conditionalistes (1980), Jean-Pierre Nicola s’efforce depuis 1964 de redonner à l’astrologie ses fondements astronomiques et neurobiologiques et de promouvoir une astrologie non fataliste.

Collaborations : ASTROFLASH, RMC, LE MATIN (Suisse).

Auteur de nombreux ouvrages :

  • La Condition solaire (Ed. Traditionnelles, 1964)
  • Pour une Astrologie Moderne (Ed. Seuil, 1977)
  • Le Grand Livre de l’Astrologue (Ed. Sand & Tchou, 1983)
  • Le Grand Livre des Prévisions (Ed. Sand, 1992)
  • Les Eléments de cosmogonie astrologiques (Ed. Comac, 1992) développe les outils et concepts présentés dans cette vidéo, par ailleurs applicables à d’autres domaines que l’astrologie : philosophie, sciences humaines et politique.
  • Approche Jungienne de l’astrologie (Ed. Comac et Ed. du Cosmogone, 2020)
  • Le Ballet des coïncidences, Opéra conditionaliste (Ed. Comac 2009-2014)

En savoir un peu plus sur l’Astrologie moderne (baptisée également Astrologie Conditionaliste)

C’est une astrologie naturelle, universelle qui entend fonder ses règles et ses correspondances sur les réalités du Ciel et de la Terre (lois physiques et astrométriques gouvernant les cycles planétaires, l’alternance jour-nuit, l’adaptation de l’espèce et de l’homme à son milieu naturel étendu au système solaire). Ces voies naturelles éliminent le recours à des facteurs horoscopiques fictifs.

Rationnelle, elle cherche à comprendre Science et Tradition sans les confondre pour en dégager une matrice commune.
Ni fataliste, ni spiritualiste, elle situe son champ d’action au niveau de l’honnête homme. Un homme qui ne renie rien de lui, ni la logique ni l’intuition, ni la rigueur ni la poésie. Un homme qui sait allier Symbolisme et Réalité, qui veut à la fois participer et comprendre et qui place la dynamique du vivant et du réel au centre des choses.

Le terme Conditionaliste a été adopté pour souligner le caractère non-fataliste et non-absolu de cette astrologie moderne. Les rythmes et cycles planétaires et zodiacaux ne donnent pas à l’homme « ses habitudes, son histoire, son bonheur, ses enfants, sa richesse, sa femme… mais il façonne sa condition ». C’est dire que l’héritage ou conditionnement céleste voit ses effets varier en ampleur et qualité selon son accord ou désaccord avec l’héritage ou conditionnement terrestre donné par l’hérédité, l’éducation, le contexte socioculturel et historique.